Accueil
Dojo
20ans
Rakusu
Evènements
Sesshin
Qu'est-ce que le Zen?
Zen2
Zen3
Zen4
Zen5
Zen6
Zen7
Zen8
Zen9
AZI
ABZE
Presse
Photos
Evènements
Liens
News

Dojo Sansui

山水道场

Pour certaines personnes, le zen est au-delà de toutes les religions et n'est donc pas bouddhiste. D'ailleurs, on enseigne que le zen, c'est seulement zazen et zazen, c'est seulement s'asseoir: apprendre à se connaître soi-même et abandonner son petit ego, trouver une manière d'être plus en harmonie avec notre nature profonde. Nul besoin d'adhérer à une doctrine, encore moins à un rituel religieux pour cela.


Le zazen que nous pratiquons est la même pratique que celle qui fit de l'homme Shakyamuni un éveillé, un Bouddha, et sa pratique nous a été transmise par une lignée de maîtres qui remonte de Maître Deshimaru, Kodo Sawaki, Dogen, jusqu'à Bouddha en 84 générations.


Maître Dogen lui-même critiquait l'expression "zen" pour désigner son enseignement, il lui préférait l'expression "Butsu-do" ou "voie du Bouddha" et il critiquait fortement ceux qui étaient tentés par le syncrétisme mélangeant le bouddhisme avec le taoïsme et le confucianisme.


Alors le zen est-il bouddhiste, ou bien taoïste, ou encore chrétien, ou pourquoi pas une forme de thérapie ? D'un certain point de vue, le zen n'est pas bouddhiste. Tout le monde peut pratiquer zazen: chrétiens, juifs, musulmans, athées.


Zazen n'implique aucune croyance et le rituel qui termine chaque séance n'est que l'expression de la sagesse et de la compassion qui se réalisent par zazen.


Il n'est donc pas nécessaire d'avoir reçu l'ordination de moine ou de nonne, ni même de bodhisattva pour pratiquer zazen au dojo: il suffit d'en respecter les règles et de ne pas déranger les autres par son comportement.

Zen et Bouddhisme